03.03.2020

10 Trucs et astuces pour améliorer votre newsletter aux donateurs

donors newsletter.png

L'engagement de vos donateurs est essentiel à vos efforts de collecte de fonds, et votre newsletter aux donateurs est un outil clé pour vous mettre sur la voie du succès. Dans cet article, nous utilisons une définition large de la lettre d'information aux donateurs qui inclut les lettres d'information imprimées, électroniques et vidéo. Nous envisageons également des bulletins d'information destinés aux donateurs potentiels. Nous vous donnons dix conseils pour créer une lettre d'information destinée aux donateurs qui aura un plus grand impact.

1. Une newsletter pour les gouverner toutes

Avec nos excuses à Tolkien, trop d'organisations envoient une seule newsletter à tout le monde, mais vos donateurs du monde réel sont uniques et différents les uns des autres. Vous avez des petits donateurs, des donateurs de taille moyenne, des donateurs mensuels, des donateurs potentiels, des donateurs qui soutiennent des projets spécifiques de "dons limités", etc. Segmentez vos groupes de donateurs. Réfléchissez à la manière dont vous pouvez créer des bulletins d'information personnalisés qui s'adressent à ces différents groupes de donateurs en personnalisant le contenu, en modifiant l'ordre du contenu, en personnalisant un paragraphe d'introduction ou en modifiant l'objet.

2. Faites entendre la voix de vos donateurs

Les donateurs se demandent souvent si leur investissement financier a donné des résultats et ce qu'ils peuvent faire d'autre pour aider. Lorsque vous élaborez votre message, réfléchissez au contenu qui répondra à ces questions.

Évitez les mises à jour à l'ancienne (nouveau site web, nouveau membre du conseil d'administration, nouveau bureau). Privilégiez un contenu plus axé sur les donateurs (compte rendu d'une visite de la communauté, profil d'un donateur ou d'un bénévole, histoire d'une réussite).

3. Améliorez vos messages

Le message est en fin de compte ce qui fait bouger le lecteur et le spectateur, alors apprenez à vous concentrer sur cette étincelle. En améliorerant votre style de narration par exemple. Une bonne histoire à succès ou une étude de cas, illustrée par une citation, une photo ou une courte vidéo, aura plus d'impact dans votre bulletin d'information que trois paragraphes de texte. Il est également plus probable qu'on s'en souvienne ou qu'on la partage par après.

4. Améliorez l'expérience "Out-of-the-Box"

J'ai vu des bulletins d'information imprimés qui arrivent par la poste comme une carte postale ou des feuilles à trois volets s'ouvrant sans enveloppe. Je reçois des bulletins d'information vidéo qui me permettent de voir l'impact de mon don. Je reçois plusieurs bulletins d'information par courrier électronique dont l'objet est créatif et qui m'incitent à les ouvrir. Pensez à des moyens de pimenter l'expérience des donateurs. Des tests peuvent vous aider à mesurer cette expérience.

5. Choisissez le bon moment

Trop de bulletins d'information sont programmés pour être diffusés selon un calendrier fixe, sans tenir compte du cycle de l'actualité ou de ce qui pourrait intéresser vos donateurs. Veillez à synchroniser vos bulletins d'information destinés aux donateurs avec les événements du monde réel, afin de maximiser l'impact de vos communications.

6. Moins, c'est plus

Cela n'est jamais plus vrai qu'avec les bulletins d'information, étant donné la durée d'attention et les vies chargées d'aujourd'hui. Que vous publiez votre bulletin d'information sous forme imprimée, électronique ou vidéo, il est essentiel que les choses restent simples, faciles à consulter et à mettre en œuvre. Une lettre d'information comportant seulement deux articles sera probablement deux fois plus efficace qu'une lettre d'information comportant quatre articles. C'est tout simplement ainsi que fonctionne la capacité d'attention de nos jours. Choisissez donc judicieusement votre contenu.

7. "Mobile First"

Pour les bulletins d'information électroniques et vidéo, veillez à concevoir et à tester principalement pour les petits appareils mobiles. Plus de la moitié des e-mails sont consultés sur un appareil mobile de nos jours.

8. Testez en permanence

Concentrez-vous sur les tests pour continuer à améliorer votre bulletin d'information. Cela est particulièrement vrai pour les bulletins d'information électroniques, car vous pouvez tester les titres, la taille des photos, les liens hypertextes et la longueur du message. Pour un bulletin d'information vidéo, la longueur importe beaucoup (plus court, c'est mieux).

9. Exploitez vos données

Si 50 % de vos destinataires ont ouvert votre bulletin d'information par courriel mais que vous ne l'avez pas mesuré, cela s'est-il vraiment produit ? Assurez-vous de mesurer tout ce qui peut être suivi et examinez-le régulièrement pour identifier les tendances qui indiquent les succès et les échecs. Il est facile de mesurer les bulletins d'information par courrier électronique. La mesure des bulletins d'information imprimés et vidéo est plus difficile, mais pas impossible. Quels sont les publics de donateurs qui réagissent le mieux ? Quels types de contenu obtiennent le plus de clics et de partages ? Si vous incluez des adresses web dans vos lettres d'information imprimées, sont-elles utilisées ?

10. Obtenez des feedback

Il est essentiel de sonder et d'écouter vos donateurs sur la façon dont ils vivent votre bulletin d'information. Réalisez une enquête annuelle et découvrez ce qui les a inspirés. Demandez-leur des conseils sur la manière de s'améliorer. Vous seriez surpris de ce que vous pouvez apprendre en posant une simple question - et vos donateurs se sentiront valorisés d'être interrogés.

La clé de votre succès

Il ne fait aucun doute qu'il y a toujours une place pour les newsletters caritatives dans ce monde d'applications mobiles, de réseaux sociaux et de réalité augmentée. La gestion des donateurs ne se démode jamais. La clé de votre succès est d'affiner votre stratégie par le biais de messages, de tests et de mesures de votre impact.

Ressources supplémentaires : Communications et collecte de fonds pour les organisations à but non lucratif (Anglais)